Institut d’Etudes Européennes

europe2.gif

UFR à statut dérogatoire (article 33 de la loi du 26 janvier 1984) créée par décret le 23 mars 1992, l’Institut d’études européennes (IEE) est dirigé par un conseil d’administration (présidé par Edith Cresson) et par une directrice (Mireille Azzoug, maître de conférences à l’IEE). Il a été parrainé, lors de sa création, par un comité d’une cinquantaine de personnalités, françaises et européennes.

 

L’IEE rassemble plus d’une cinquantaine d’enseignants : titulaires ou associés, intervenants professionnels, et accueille conférenciers – français ou étrangers -, universitaires et personnalités scientifiques et culturelles.

 

Au coeur de réseaux européens et internationaux

 

L’IEE dispose d’une chaire européenne Jean-Monnet en science politique : « Les enjeux politiques et économiques de l’intégration européenne », de deux modules européens : « Les ‘petits’ États et l’intégration européenne » et « Géopolitique régionale et développement territorial dans l’Union européenne », ainsi que d’un module pilote : « Statut juridique des femmes dans l’Union européenne », et collabore, dans ce cadre, avec une dizaine d’universités européennes. Il est également lié par des accords de coopération avec une dizaine d’autres universités en Europe et dans le monde. L’IEE entretient, en outre, des partenariats avec un ensemble d’institutions et d’entreprises du monde de la culture et des arts, du commerce international… qui accueillent ses étudiants en stage.

iee.jpg

 

Des formations novatrices et professionnalisantes

 

L’IEE accueille 400 étudiants par an, sélectionnés parmi plusieurs milliers de candidats. Outre la formation doctorale , “La construction européenne : enjeux géopolitiques, économiques et socioculturels”, il assure un master : “ Études européennes et internationales” offrant des spécialisations professionnelles (P) et de recherche (R). Les formations proposées sont spécialisées et débouchent sur des métiers, tant pour les cursus professionnels que pour les cursus recherche. Les spécialisations offertes sont les suivantes : “ La construction européenne ” (P, option : “ Enjeux et dynamiques de l’intégration européenne ” et R, options “ Politiques publiques et sociales et mobilisations collectives ” et “ L’Europe et l’ordre international ”) ; “ Politiques et gestion de la culture en Europe ” (P, options : “ Gestion des échanges culturels et sociaux ” , “ Administration des institutions et entreprises culturelles ” et “ Direction de projets culturels internationaux ” (qui correspond à l’ancien DESS “ Management culturel en Europe ” ) et R, option : “ Représentations et stratégies culturelles et sociales ” ), “ Villes et nouveaux espaces européens de gouvernance ” (P, option : “ Politiques de la ville et métiers du développement urbain ” et R, option “ Processus politiques, modes de gouvernement et démocratie locale ” ) et “ Commerce et échanges internationaux ” (P, options : “ Commerce international ”, “ Echanges commerciaux Europe-Amérique ” et “ Echanges commerciaux UE-Pays d’Europe centrale et orientale ” ). Ces masters se substituent aux anciennes formations : MST “ Études européennes : gestion et valorisation des échanges culturels et sociaux en Europe ” et “ Développement économique régional et commerce international ”, DESS “ Management culturel en Europe ” et DEA “ La construction européenne”. Il offre également une licence professionnelle : “Commerce : Adjoint de responsable export” (options : marché allemand, marché chinois, marché espagnol, marché européen, marché nord-américain, marché latino-américain, marché des pays d’Europe centrale et orientale) , ainsi que deux diplômes d’université : Études européennes offrant des spécialisations en gestion culturelle et une filière consacrée aux pays d’Europe centrale et de l’Est.

 

Une réflexion en prise sur les enjeux contemporains

 

L’IEE est le centre d’une vie intellectuelle active. Il organise de nombreux colloques et débats, seul ou en collaboration avec des partenaires (de l’Université ou extérieurs) parmi lesquels Le Monde diplomatique. Il dispose d’une publication, Le Fil d’Ariane, qui édite des numéros consacrés aux recherches et aux actes des colloques organisés par l’IEE.

 

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :